.
Annunci online

giorgiomaria
REACHING THE TARGET AS FAST AS I CAN
CULTURA
14 ottobre 2007
zut
quel dommage, la France battue.






permalink | inviato da giorgiomaria il 14/10/2007 alle 19:36 | Leggi i commenti e commenta questo postcommenti (1) | Versione per la stampa
7 ottobre 2007
complimenti!
complimenti alla francia del rugby!

la squadra  neozelandese è stata battuta, ora i blu viaggiano verso la semifinale contro l'inghilterra!



permalink | inviato da giorgiomaria il 7/10/2007 alle 0:48 | Leggi i commenti e commenta questo postcommenti (2) | Versione per la stampa
17 maggio 2007
il nuovo primo ministro francese




definito da chirac "il gollista di sinistra", darà ampio spazio alle riforme sociali: che sia davvero l'uomo in grado di unire i francesi?



Sans surprise, François Fillon, 53 ans, a été nommé, jeudi matin, premier ministre par Nicolas Sarkozy. Dominique de Villepin lui a remis les clefs de Matignon, vers 11 heures, lors d'une cérémonie de passation des pouvoirs. D'abord séguiniste, un temps balladurien, puis chiraquien et désormais sarkozyste, le nouveau premier ministre se veut plus social que le président. Avec son style propre, flegmatique et un peu en retrait.

da www.lemonde.fr



permalink | inviato da il 17/5/2007 alle 14:22 | Leggi i commenti e commenta questo postcommenti (2) | Versione per la stampa
6 febbraio 2007



permalink | inviato da il 6/2/2007 alle 19:0 | Leggi i commenti e commenta questo postcommenti (2) | Versione per la stampa
5 aprile 2006
er francese si nun lo sai, sallo
già simona ventura non mi è mai stata molto simpatica ma sentirla storpiare il francese ieri sera a music farm è stato qualcosa di orrendo "A TUT CURT! TUT CURT! TUT CURT!" cercava di dire tout court, che si pronuncia "tu cur" ho scritto a striscia la notizia mi ricordo ancora di quelli che mi correggevano "si dice de cuberten, non de cubertan" sì come no...



permalink | inviato da il 5/4/2006 alle 10:20 | Leggi i commenti e commenta questo postcommenti (1) | Versione per la stampa
15 marzo 2006
de gaulle
a dispetto della sua altezza, del suo portamento eretto, della sua vocazione militaresca il generale de gaulle era molto timido, detestava essere toccato. la sua faccia non gli piaceva, neanche essere molto alto gli andava a genio: si sentiva troppo grosso e troppo goffo. la stretta di mano poi, era molto fiacca. eppure chiunque lo avesse incontrato ne aveva provato timore, un timore a volte reverenziale, a volte vero e proprio terrore, durante alcune delle sue scenate furiose...



permalink | inviato da il 15/3/2006 alle 20:32 | Leggi i commenti e commenta questo postcommenti (4) | Versione per la stampa
2 marzo 2006
stupendo il cofanetto di tintin! http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2203031239/qid=1141288202/sr=8-4/ref=sr_8_xs_ap_i4_xgl15/171-8797628-4709015 ma costa tantissimo.........



permalink | inviato da il 2/3/2006 alle 9:31 | Leggi i commenti e commenta questo postcommenti (4) | Versione per la stampa
13 febbraio 2006
bd
c'è una fumetteria bellissima vicino piazza del popolo

solo roba francese

stampe fantastiche

una vera chicca



permalink | inviato da il 13/2/2006 alle 18:12 | Leggi i commenti e commenta questo postcommenti (2) | Versione per la stampa
20 maggio 2005
dilemma
parigi...vado o non vado? dal 3 al 6 giugno....

i pro:

una bella città che non ho mai visto
forse ci viene anche la mia ragazza
mia zia mi ha pagato l'albergo
a roma non devo fare nulla dal 3 al 6 giugno

i contro:

devo viaggiare con la persona che meno sopporto: mia madre
non ho soldi da spendere in questo periodo, se vado rosico troppo
è rimasta solo la ryanair, che parte fuori mano da roma e arriva fuori mano da parigi



permalink | inviato da il 20/5/2005 alle 19:22 | Leggi i commenti e commenta questo postcommenti (8) | Versione per la stampa
21 luglio 2004
fumetti francesi

un amico francese  mi ha detto che in una traversa di via del corso c'è una fumetteria francese... non vedo l'ora di andarci!

mi piace moltissimo leggere fumetti soprattutto se è un modo per imparare la lingua che amo di più




permalink | inviato da il 21/7/2004 alle 14:23 | Leggi i commenti e commenta questo postcommenti (11) | Versione per la stampa
14 luglio 2003
Discorso di chirac in occasione dell'anniversario della presa della bastiglia
Discorso di chirac in occasione dell'anniversario della presa della bastiglia (lo hanno trasmesso due ore fa su france 2)

M. Chirac en appelle au dialogue

LEMONDE.FR 14.07.03 14h31

Lors de sa traditionnelle interview télévisée du 14 Juillet, le président Chirac devait répondre à l'Elysée aux questions de David Pujadas (France 2) et Patrick Poivre d'Arvor (TF1) sur les dossiers chauds de l'actualité : retraites, chômage, intermittents, Corse, José Bové...

Cette interview s'est déroulée à partir de 13 heures après un défilé d'unités terrestres et aériennes de l'armée française sur les Champs-Elysées sous haute protection policière. La cérémonie, très populaire (170 000 spectateurs selon la police), était encadrée par près de 5 000 policiers et gendarmes.

M. Chirac a souligné au début de l'entretien que "nous sommes dans un monde difficile, inquiet". Face à cela, il y a deux options et attitudes possibles : "Il y a la peur, le repli sur soi, le blocage ou l'affrontement, a poursuivi le président. Mais la seule option possible, c'est l'adaptation au monde et l'ouverture d'esprit."

Sur la question des retraites, il y avait, selon lui, deux positions face à l'évolution démographique, "celle qui consistait à augmenter les cotisations et celle qui consistait à augmenter la durée de cotisations". "La seule véritable solution était la seconde. Pour la première fois, il y a eu un dialogue et une concertation. (...) Il y a eu une négociation. (...), c'est la première fois, c'est un pas important", a affirmé M. Chirac.

En matière d'enseignement, le président de la République a souligné que "les hommes et les femmes ont été profondément perturbés dans l'exercice de leur profession" : "Il y a un malaise. (...) Face à cela, on a pensé qu'en augmentant le budget de l'éducation nationale, on allait régler tous les problèmes, (...) or on n'a rien réglé."

Face à cette situation, il faut "faire autre chose", a souligné le président. "Il faut un vrai dialogue avec les enseignants, les parents d'élèves, les grandes forces sociales, a-t-il lancé. Luc Ferry a engagé le dialogue dans des conditions difficiles ; il faut le poursuivre. (...) Le dialogue doit porter sur les principaux maux essentiels de l'éducation nationale." M. Chirac a recensé les problèmes : illettrisme, le problème du collège, la question des langues étrangères, le fait que l'Etat ne peut pas tout décider, ce qui rend nécessaire le dialogue.

Sur la question des intermittents, le chef de l'Etat estime que l'Etat doit maintenant faire deux choses : la première est de poursuivre avec sévérité les abus du système par les entreprises qui "doivent être sanctionnés"; la seconde est d'utiliser la solidarité nationale et développer "un système d'aide à la création culturelle".

A propos de la réforme de l'assurance-maladie, le président français a souligné la qualité du système de soins, qu'il faut "maintenir". Mais il faut responsabiliser les différents acteurs de la santé. Cette responsabilisation doit se faire par "le dialogue et la concertation."

Face au problème du chômage, M. Chirac a souligné le fait que "l'emploi reste aujourd'hui la priorité n°1 du gouvernement". "Comment faire face à cette crise de l'emploi ?, s'est-il interrogé. Il faut encourager l'activité, notamment en favorisant la création d'entreprises ; encourager le travail par exemple en favorisant le volet activité du RMI ; favoriser la formation tout au long de la vie." Sur ce sujet, le président préconise encore la négociation : "Je souhaite que cette négociation (entre les partenaires sociaux) à mes yeux capitale, va se conclure convenablement à la rentrée, à l'automne. Si tel est le cas le gouvernement proposera de ratifier l'accord par la loi". "Si tel n'est pas le cas, si les partenaires sociaux ne sont pas assez ambitieux dans ce domaine, le gouvernement prendra ses responsabilités et proposera des dispositions législatives", a-t-il souligné.

Edouard Pflimlin


da www.lemonde.fr (http://www.lemonde.fr/article/0,5987,3224--327689-,00.html)



permalink | inviato da il 14/7/2003 alle 15:17 | Leggi i commenti e commenta questo postcommenti (0) | Versione per la stampa
14 luglio 2003
eppur si muove: l'eurocorpo fa la sua comparsa il 14 luglio
L'Europe de la Défense, vedette du défilé du 14 juillet

PARIS (AFP), le 14-07-2003
L'Europe de la Défense a été la vedette du défilé du 14 juillet lundi, symbolisée par la présence de 120 soldats du Corps européen qui ont ouvert la marche, sous le commandement d'un général allemand.

Ce défilé était placé sous le signe des "forces françaises en action", toutes les unités présentes sur les Champs-Elysées ayant participé à des opérations militaires à l'étranger, que ce soit en Afghanistan, en Côte d'Ivoire ou dans les Balkans, ou en France pour Vigipirate, la lutte contre la pollution marine ou le trafic de drogue.

C'est un gradé allemand, le général de corps d'armée Holger Kammerhoff, qui a lancé le défilé à la tête du détachement du Corps européen, également appelé Eurocorps, et qui fête son dixième anniversaire.

Le Corps européen est composé de troupes de cinq pays (Allemagne, Belgique, Espagne, France et Luxembourg) et constitue l'embryon de la Défense européenne.

Et la France, qui est avec la Grande-Bretagne et la Grèce, l'un des pays européens à consentir le plus d'efforts financiers pour sa défense, entend être le moteur de la défense européenne.

Celle-ci "est née le 1er mai avec la prise de commandement par l'Union européenne de l'opération de maintien de la paix en Macédoine", a jugé lundi sur France Inter le ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie.

L'Union européenne assure par ailleurs depuis le mois dernier, pour la première fois de son histoire, la responsabilité d'une opération de maintien de la paix hors de son territoire, en République démocratique du Congo.

Citant les progrès accomplis sur plusieurs programmes européens, Mme Alliot-Marie a jugé que la Défense européenne avait considérablement avancé au cours des derniers mois.

Elle a appelé les autres pays européens à "faire un effort supplémentaire pour répondre aux besoins de la Défense de leurs populations et de leurs pays".

Le défilé traditionnel, sous un ciel radieux, a débuté après la descente des Champs-Elysées par le président de la République Jacques Chirac, debout dans un command-car aux côtés du chef d'état-major des armées le général Henri Bentégeat.

C'est au cours de ce trajet que l'an dernier, le président avait été victime d'une tentative d'assassinat par un militant d'extrême droite, Maxime Brunerie. Celui-ci s'était glissé dans le public avec une carabine dissimulée dans un étui à guitare et avait visé Jacques Chirac avant d'être désarmé par des spectateurs.

Après avoir rejoint la place de la Concorde, le chef de l'Etat a pris place dans la tribune d'honneur et assisté à un court spectacle musical donné par la musique principale de l'armée de Terre, le bagad de Lann-Bihoué, la nouba du 1er régiment de tirailleurs et la fanfare du 1er régiment de spahis.

Durant sept minutes et trente secondes exactement, 76 avions ont ensuite survolé les Champs-Elysées, avant de céder la place aux 3.840 femmes et hommes des troupes à pied. Vingt-sept hélicoptères de l'armée de Terre, de la Marine et de l'armée de l'Air ont ensuite survolé l'avenue.

La Légion a fermé la marche des troupes à pied, avant le défilé des engins mécaniques, et la clôture par le régiment et la fanfare de la Garde républicaine.

La cérémonie s'est déroulée sans incident, hormis l'interpellation de quelques militants Verts brandissant des pancartes demandant la libération du leader syndical José Bové.

Près de 5.000 policiers et gendarmes, soit 1.000 de plus que de coutume, ont participé à la surveillance, les 170.000 spectateurs ayant été canalisés dans 50 périmètres de sécurité fermés par des barrières le long de l'avenue.

da www.voila.fr (http://actu.voila.fr/Article/article_actu_france_030714111003.el19z5ze.html)



permalink | inviato da il 14/7/2003 alle 15:12 | Leggi i commenti e commenta questo postcommenti (0) | Versione per la stampa
sfoglia
  

Rubriche
Link
Cerca

Feed

Feed RSS di questo 

blog Reader
Feed ATOM di questo 

blog Atom
Resta aggiornato con i feed.

Curiosità
blog letto 1 volte

&id&page



















I love doraemon!














j'adore Tin Tin et Milou!



This blog eats Fiesta Ferrero



Baseball glove tagging
This blog....
....can play baseball!!!

GO

CARDINALS!



Terror Alert Level




IL CANNOCCHIALE